18 minutes. C’est à la fois court et très long. C’est le temps d’une intervention sur une scène TEDx. Le temps de faire un cadeau à l’auditoire : un voyage à la découverte d’une idée inspirante, nouvelle, pas connue et qui apprend, fait réfléchir, touche, pique la curiosité, développe notre compréhension du monde… et fait bouger les lignes. Une idée. Pas la simple narration d’une histoire personnelle, aussi intéressante soit-elle ! Une idée qui peut être inspirée d’un parcours de vie atypique, d’une expérience innovante, de recherches non connues etc. Les intervenants sont choisis pour leur idée et leur légitimité à en parler… pas pour leur profil social. Ils ne sont pas là pour faire leur pub, ni pour se vendre. Ils ne sont pas là pour convaincre, n’ont rien à démontrer, à débattre. Ce n’est pas leurs opinions, ni leurs leçons de vie qui nous intéressent. C’est la façon dont le discours est incarné.

A TEDxNarbonne, les « speakers » sont repérés à l’avance par notre organisation qui effectue ce que l’on appelle dans notre jargon  » la curation des idées », c’est à dire le repérage de vraies idées. Puis il est accompagné bénévolement par un coach pendant plusieurs mois. Toute l’intervention se structure à partir de cette idée inspirante, loin des blablas et de la rhétorique. Nous passons environ 10 séances à coconstruire l’intervention. C’est un travail d’humilité, de confiance et d’amour. Je peux témoigner de l’incroyable transformation qui s’opère entre la première séance et la prestation sur scène. Pour offrir un cadeau et donner le meilleur de soi pendant 18′, il faut se préparer pendant des mois. C’est une aventure collective entre les intervenants et l’équipe, une expérience merveilleuse qui fait aussi la différence entre un bon et un mauvais talk.

Sandrine May, organisatrice de TEDxNarbonne et coach d’intervenants inspirants.